Nomada

Il était une fois, l’histoire des « Bijoux Nomada »…

           

 

C’est l’histoire d’une rencontre… avec ma « sœur de coeur », mon acolyte de jeunesse !

Plasticiennes de formation, la photographie et le collage dans la rue a longtemps été notre mode d’expression. La rue c’est ce qui m’inspire, me nourrit. Aussi bien une phrase, un dessin sur un mur (street art), qu’une rencontre, un paysage ou une scène de vie comme le marché.

Nous avons voyagé dans diverses pays, notamment en Afrique, au Mexique, en Turquie,…, et j’en suis toujours revenue, d’une part, ressourcée et pleine d’idées neuves pour mes créations mais aussi avec de nombreuses images. La question s’est donc posée : qu’en faire ?? Une exposition ? Non ce n’était pas pour nous. Pas assez vivant. Est alors venue l’idée de les porter ces photos, de leur faire vivre un second voyage. Pas sur des habits mais en bijoux.

Nos créations en photographies et tissus racontent une histoire, un voyage, une rencontre, un bout de mur… Ce sont des messages, porteurs d’idées neuves, des revendications à mûrir.

Je crée donc des bijoux (colliers, bagues, broches, bracelets et boucles d’oreilles) en photos et métal mais aussi en tissus. Ils sont totalement personnels, tirés de mon univers car les photographies utilisées sortent de mes archives personnelles, ainsi qu’unics et originaux.

Le métal utilisé est de l’aluminium anodisé. J’ai commencé par tester d’autres métaux comme le zinc, le cuivre ou le laiton. Mais ils sont beaucoup plus denses, lourds à porter et oxydables. L’aluminium a donc été le bon compromis, notamment pour sa légèreté qui rappelle le papier photographique.

Je le travaille en plaque, le découpe aux mesures préalablement décidées avec un bocfil. J’assemble la photographie, ou le tissu, et le métal par collage et sous presse. Puis je retravaille et finalise la pièce avec un touret à polir qui me permet d’avoir un rendu net à l’oeil et au toucher.

Je présente souvent mes bijoux, surtout les boucles d’oreilles, sur un support en aluminium ou en carton noir, où est collée la photographie dont je me suis servie pour monter le bijou. C’est mon « petit plus » pour me démarquer : un « tableau/présentoir ».

La ligne de bijoux s’appelle « bijoux Nomada », de nomade en portugais, le voyage toujours, intérieur et extérieur !!

A la base « Nomada » est une association loi 1901 que nous avons monté toutes les deux entre autres et qui a pour but de promouvoir des projets artistiques et culturels de tous bords. Cette association, toujours active, organise des évènements multiculturels dans une dimension socio-éducative et de mixité sociale.

Pour les curieux amateurs de beaux voyages et projets, n’hésitez pas à aller jeter un œil à notre site !

Enregistrer