L’atelier in situ

L’atelier…

L’endroit où l’idée prend forme!!

C’est à la fois un laboratoire et une usine…

Des photos en pagaille et de la poussière de métal recouvrent le mobilier.

Plusieurs « postes » pour la réalisation des créations :

– le « bureau » où photos et tissus en tous genre sont découpés, imprimés, collés ;

– la « découpe » où comme son nom l’indique le métal est découpé à l’aide d’un bocfil (petite scie utilisée notamment en bijouterie)

– l’  « ébarbage », c’est le poste de finition. A l’aide d’un touret à meuler les pièces sont « limées » pour leur donner un rendu le plus propre possible.

A Montastruc-la-Conseillère (31), l’atelier d’Emeline est peuplé d’images. Souvenirs de voyages, murs peints… Les couleurs sont partout, les mots aussi. La photo et le tissu sont les matériels de base de ses créations. Montés sur aluminium, ils se transforment en bijou léger, en clin d’œil atypique.

Le support recompose le décor. L’asymétrie recrée le geste,  et la structure le mouvement.

A Nice (06), Jeanne, l’autre « Madame Bijoux Nomada », partage son atelier avec le collectif « Keskon Fabrik ». Elle utilise le même procédé, l’univers est proche mais la personnalité est propre !!